La cuisine à poêle

pour les grosses, les minces, les pauvres et les moins pauvres, pour les douées, les pas douées, les brunes, les blondes, les belles, les moches, pour toi, pour moi, pour nous, et pour Vous!

26 décembre 2010

Tourte a la viande qui goûte bon le Canadza...

Cette recette traîne au fond de mon ordi depuis des mois. Au départ elle devait s'appeler "Que faire d'autre avec un reste de barbecue?".
'd'autre' parce qu'il y avait déjà eu cette recette . Ensuite le temps a passé, l'été s'est achevé, le barbecue a été rangé (ou est en train de rouiller au fond du jardin sous un mètre de neige), et maintenant je retombe sur les photos et je me dis qu'en fait cette recette fait tout à fait l'affaire par ce froid hivernal.
Je trouve qu'elle a un petit côté rassurant, c'est un peu comme si on mangeait chez mamy. Et plus, elle est toute simple à faire et elle me rappelle mon séjour à Montréal, à cause des épices. Alors zou, c'est parti.

tourte_viande

  • 1 pâte feuilletée
  • 500 gr de viande hachée (ou de restes de barbecue si vous lisez en été)
  • 1 courgette
  • 150 gr de champignons de paris
  • 1 gros oignon
  • 1 càs de fécule de pomme de terre (ou maïzena)
  • 1 càs de fond de veau
  • 1 càs (ou un peu moins peut-être?) d'épices pour Pumpkin Pie (si vous n'en avez pas, voir plus bas)
  • Une bonne poignée de fromage râpé

Hâchez l'oignon et faites-le revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Pendant ce temps préchauffez le four à 200°C. Coupez les champignons de paris et râpez la courgette. Lorsque l'oignon devient transparent rajoutez la viande hachée (ou le reste de viande de barbecue que vous aurez haché au préalable). Mélangez de temps en temps, afin d'éviter qu'elle 'cuise en paquets'. C'est pas génial quand ça arrive. Peu après rajoutez le fond de veau et les courgettes. En fin de cuisson, rajoutez les champignons (qui ne doivent cuire que 5 minutes). Saupoudrez le tout de fécule de pomme de terre et du mélange d'épices. Si vous n'avez pas le dit mélange, tout n'est pas perdu: à parts égales mélangez de la cannelle, du gingembre en poudre, de la noix de muscade et du clou de girofle. Si vous n'avez pas tout ça, mettez ce qui vous fera plaisir, ça se marie avec à peu près tout. Une fois que le mélange a l'air prêt, sortez-le du feu et attendez un peu que ça refroidisse. Ouvrez votre paquet de pâte feuilletée et décollez le papier de la pâte. Posez le papier au fond d'un grand moule rond (ou plusieurs petits, comme sur la photo) et versez la préparation tiède. Saupoudrez le tout de fromage râpé et ensuite posez la pâte feuilletée dessus Découpez ce qu'il y a en trop. Avec les bords qui restent, roulez-les afin de faire les déco comme sur la photo. N'hésitez pas à laisser parler votre imagination pour la déco. J'avoue, je suis restée bien conventionnelle dans la mienne. Bref, enfournez la tourte une petite quinzaine de minutes, juste assez pour que la pâte cuise. Ah, oui, une astuce pour que votre tourte ait un joli teint hâlé: avant de l'enfourner badigeonnez-la légèrement avec un peu de lait à l'aide d'un pinceau. Elle aura fière allure et vous récolterez tous les suffrages, promis.   

tourte_viande_02

Posté par _AnaNouille_ à 20:50 - Histoires de frigo vide - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 décembre 2010

Petits Moelleux au Chocolat fourrés à la Surprise...

Les météorologistes sont formels : nous avons eu le début décembre le plus froid depuis des lustres (1943). Alors ne jouez pas au plus malin. Annulez toutes les soirées à plus de 100 mètres de chez vous, téléchargez plein de films de noël (liste disponible sur demande), faites chauffer des litres de chocolat chaud au marshmallow et glissez-vous sous un plaid.
Si vous commencez à faiblir, c'est qu'il vous faut du GRAS. Et s'il vous faut du gras, voilà ce que je vous propose aujourd'hui : les moelleux au chocolat avec une surprise dedans. Un grand classique mais qui fait toujours plaisir. Et qui se marie à merveille avec les films de noël.


moelleux_choco_fourr_s

Pour 12 fondants surprise :

  • 150 g de chocolat
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 50 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • des mini mars, snickers, milky way ou autres

 
Faire fondre au bain marie le chocolat et le beurre. Pendant ce temps, fouetter les œufs avec le sucre. Ajouter le chocolat (attention c'est chaud) puis la farine et le sel. Verser la préparation dans des moules à muffins (remplir aux 3/4). Enfin, au centre de chaque petit moule, fourrez un morceau de chocolat (mars, snickers ou autre). Pour la cuisson, j'ai dû laisser 10 minutes à 180°C. Ensuite j'ai passé les 10 minutes suivantes à surveiller toutes les 2 minutes... L'instant délicieux ne dure qu'un moment, il faut le saisir.

Posté par _AnaNouille_ à 15:46 - du gras dans la commissure - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 septembre 2010

Salade Avocat - Saumon fumé - Petites Pâtes

Cet été, avec l'Homme de la Maison, nous sommes partis conquérir l'Amérique. De Chicago à San Francisco, nous avons sillonné plus de 6000 km américains. Et qui dit route, dit bord de route et ses pompes à essence, ses motels et ses fast foods. Ses fast foods. Là bas en Amérique les fast food poussent comme des mauvaises herbes. Il y en a partout, de toutes les sortes. Ou plutôt de 5 sortes différentes : burgers, pizzas, tex mex, petits déjeuners (servis 24/24h, of course) ou buffet chinois. Comme je suis un peu maniaque, j'ai listé toutes les chaînes de fast food récurrentes et croyez-moi si vous le voulez, il y en avait plus de 50.
Vous imaginez donc que du burger on en a soupé. Tellement qu'au bout de trois semaines de régime pancakes au sirop d'érable - œufs bacon - triple bacon cheeseburger - barbecue pizza le tout arrosé de rivières de coca diet (on fait quand même un peu attention), on rêvait d'une petite salade sauce à part s'il vous plaît.
Donc dès notre retour et parce qu'il fait encore presque été, une petite salade toute gentille, bien loin de la démesure américaine.

saumon_avocat_pates

  • un peu de laitue
  • quelques tomates cerise
  • 30 gr de petites pâtes
  • une ou deux tranches de saumon fumé
  • un demi avocat
  • quelques feuilles de basilic

Rien de plus simple, il suffit de copier la photo. Et bon appétit bien sure!

saumon_avocat_pates__2_

Posté par _AnaNouille_ à 19:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 septembre 2010

Scampis à la plancha façon "dragonne"

Avec les derniers rayons du soleil estival qui tentent de percer encore à travers les nuages d'automne, je vous propose aujourd'hui une préparation qui se déguste avec un petit vin rosé ou blanc bien frais, pour croire qu'on est encore un peu en vacances. Le meilleur avec les scampis, c'est qu'en les décortiquant, on en a plein les doigts et jusqu'aux coudes, et c'est comme une 2e dégustation de pouvoir se lécher avidement les doigts... Attention ça tache! On a investi dans une plancha à poser sur le barbecue, plutôt efficace, mais ça peut tout aussi bien se fristouiller dans un wok... Regardez-moi ces petites bêtes sur la photo prise sur le vif, elles sont juste en train de virer du gris à l'orange, elles sont presque prêtes!

...Façon dragonne parce que c'est à l'estragon et relevé au piment...

Ingrédients pour 24 scampis:

  • 24 scampis frais ou congelés
  • 6 branches d'estragon frais (sec à défaut)
  • 1 boîte de tomates pelées et coupées en cubes
  • 4 gousses d'ail
  • 1 càc de pili-pili (plus encore si vous aimez ressentir l'effet dragon)
  • un filet d'huile d'olive
  • poivre et sel

Préparation:

Mettez les scampis dans un grand saladier. Ajoutez-y tous les ingrédients: les feuilles d'estragon, la tomate, l'ail émincé, le pili-pili, l'huile, le poivre et le sel. Mélangez bien le tout. Couvrez avec un film plastique et laissez mariner au moins une heure au frigo, en remélangeant le tout de temps en temps. Jetez enfin le tout sur une plancha bien chaude (ou dans le wok), et laissez cuire jusqu'à ce que tous les scampis soient homogénéiquement oranges (ça prend maximum 5 à 10 minutes)... Couvrez-vous avec de grandes bavettes, préparez les lingettes rince-doigts au citron, et à l'attaque des bestioles!

Posté par Celiail à 21:49 - Une bouchée d'exotisme - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 septembre 2010

Mousse givrée au chocolat

1e septembre, jour international de la terrible, l'ignoble, la redoutable, la terrifiante et épouvantable RENTRÉE! Même si comme moi vous êtes déjà au boulot depuis plusieurs semaines et que les vacances sont semble-t-il à un siècle déjà derrière nous, et qu'il faudra encore près de mille ans pour en revoir la couleur, ce 1e septembre sonne le glas et annonce la mort d'Août et de ses frivolités estivales. Le 1e septembre est de surcroît lourd de souvenirs: ça sent le cartable neuf, la boîte à tartine, le mercurochrome aux genoux et les bricolages à la colle blanche... Comme c'est loin tout ça. Ca nous met un sacré coup de spleen, hein?

Mais ce n'est pas une raison pour se laisser abattre! Et pour ce faire, quoi de plus réconfortant qu'une bonne mousse givrée au chocolat accompagnée d'un coulis de crème anglaise? (réponse: pas grand chose bien sûr)

Pour une dizaine de mousses givrées au chocolat :

  • 200g de chocolat noir
  • 40g de beurre
  • 6 œufs (blancs et jaunes séparés)
  • 1 pincée de sel
  • Crème anglaise à volonté!
  • 10 moules à muffin en silicone (impérativement)

Préparation:

Les connaisseurs auront vite remarqué qu'il s'agit en fait des ingrédients classiques de la mousse au chocolat, et c'est bien vu. La différence est le givrage qui donnera une touche d'originalité à votre bonne vieille recette de mousse. Pour rappel: on fait fondre le chocolat avec le beurre. On attend que ça refroidisse un peu en battant les blancs en neige ferme avec la pincée de sel. Ensuite on ajoute les jaunes au chocolat et on mélange. Enfin, incorporez lentement les blancs battus à la préparation.

La touch': remplissez les moules à ras bord, et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 3 heures (l'attente en vaut la peine). Démoulez alors délicatement chaque mousse, et arrosez généreusement de crème anglaise. A déguster au jardin si vous avez du soleil, sous le plaid s'il fait dégueulasse, et si vous avez des enfants, en les regardant faire leurs devoirs ;)

Allez, profitez-en et bonne rentrée!

Posté par Celiail à 19:04 - Les ptites douceurs - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 juillet 2010

Mandoline, mon amour... Spaghettis de légumes aux crevettes sautées

Comparée à la centrifugeuse, au robot-mixeur ou à la batteuse électrique, la Mandoline est certainement l'outil culinaire avec le nom le plus poétique.
Par contre c'est beaucoup moins poétique quand on apprend à s'en servir. Les lames sont tellement aiguisées et la découpe est si aisée qu'on est facilement pris par l'enthousiasme. Et un accident est vite arrivé. Dans l'euphorie, on se coupe jusqu'aux coudes et la cuisine ressemble rapidement à un décor de Bad Taste...
Je vous épargne les photos du bain de sang, voici juste celle du plat.

spaghettis_de_legumes


Pour deux :

  • 120 gr de nouilles chinoises
  • 2-3 carottes
  • 1 courgette
  • 1 oignon
  • quelques crevettes (une douzaine)
  • un pavé de saumon (125 gr)
  • huile de soja
  • 2 grosses càs de Pad Thai Sauce

Faites cuire les nouilles à l'eau. Ensuite commencez par couper l'oignon en lamelles. Chez moi il passait pas dans la mandoline, donc je l'ai fait à l'ancienne, avec un bon couteau. Jetez-le dans un wok (ou une grande poêle) avec un peu d'huile et laissez fristouiller. Pendant ce temps, sortez la mandoline et donnez-vous-en à coeur joie! Coupez les carottes et la courgette en fins spaghettis et jetez-les ensuite dans le wok. Faites revenir 5 minutes puis ajoutez les crevettes décortiquées (et coupées en morceaux si elles sont très grosses) et le saumon coupé en dés. Quand tout a l'air prêt, jetez-y les nouilles et la sauce. Mélangez et servez bien chaud!


Posté par _AnaNouille_ à 19:00 - Une bouchée d'exotisme - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 juin 2010

Muffin banane et topping chocolat blanc spéculoos

Ca y est, j'ai déménagé! Outre le changement total que représente le passage de l'appart' urbain vers la maison rurale, et tout le bonheur qui l'accompagne, il y a un point tout particulier qui change radicalement: ma cuisine! Quelle étape! Après 8 années de gymnastique culinaire entre 2 taques et un petit four électriques et... rien d'autre en fait (ça vous épate hein)! Aujourd'hui, quadruple taque vitrocéramique et four encastré à air pulsé dans une belle cuisine équipée, je vous dit pas le changement!

Bref, tout ça pour dire que l'autre dimanche, Ananouille est venue m'aider à monter quelques armoires, et donc forcément pour se donner du courage, on a bien dû se sustenter à la hauteur de nos efforts, et en profiter pour tester mon four. Il me restait 2 bananes trop mûres, du chocolat blanc et des spéculoos d'un cake choco blanc spéculoos, et aussi un paquet de "Corn Bread & Muffin Mix" que mes parents m'ont ramené des USA (mais ce genre de mix existe chez nous aussi). Houhou vous dites-vous, elles n'ont pas fait la pâte elles-mêmes. Ben non. D'abord à la cuisine à poêle, on n'est pas des puristes, et en plus il faut quand même ajouter d'autres ingrédients et la pâte ne s'est pas touillée toute seule!

Donc, pour environ 16 muffins pour régaler les bricoleuses-déménageuses...

Ingrédients:

  • une boîte de Corn Bread & Muffin Mix (+- 500g)
  • 1/2 tasse d'huile végétale
  • 1 tasse et 1/4 de lait
  • 1 gros oeuf
  • 2 bananes bien mûres
  • 200g de chocolat blanc
  • 75g de sucre glace
  • 10 spéculoos

Procédure:

Dans un grand bol, mélangez énergiquement votre muffin mix et ses ingrédients selon notice, ici l'huile, le lait et l'oeuf. Ecrasez les bananes et ajoutez-les au mélange. Versez l'appareil dans les moules à muffins (on l'a fait dans des moules à cannelés). Cuisez-les 15 à 20 min à 180°. Profitez du temps de cuisson pour visser les dernières charnières de porte à votre armoire. Quand les muffins sont cuits, laissez-les refroidir et faites alors fondre le chocolat blanc au micro-ondes, puis ajoutez le sucre glace et 5 spéculoos émiettés. Mélangez bien. Toppez enfin vos muffin avec ce glaçage, et semez les miettes des derniers spéculoos sur le sommet. N'espérez plus monter la moindre étagère après ça, mais qu'est-ce que c'est bon!

Posté par Celiail à 23:16 - Les ptites douceurs - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 juin 2010

Pâtes roquette - tomate - parmesan

L'Homme de la maison est parti en tournée avec son groupe de musique direction les ZetaZunis. Oui, Monsieur est musicien. Et surtout, Monsieur est enchanté de passer trois semaines dans le pays qu'a vu naître le Burger et le Coca Cola. Donc pendant qu'il s'empiffre outre-Atlantique de pancakes au sirop et Burgers à six étages, moi je mange sagement ce petit plat de pâtes presque totalement inoffensif. Et je l'envie à mourir me régale.

   


Pour une personne (toute seule et abandonnée):

  • les pâtes de votre choix
  • 150gr de roquette fraîche
  • 100 gr de tomates cerise
  • un peu de parmesan frais
  • crème fraîche (au soja)
  • sel - poivre

Rien de plus simple. Pendant que les pâtes cuisent, coupez grossièrement la roquette. Coupez également les tomates cerise en 4 (ou en deux, c'est comme vous voulez). Râpez le parmesan.
Dès que les pâtes sont al dente, égouttez-les, remettez-les dans la casserole avec un filet d'huile d'olive et ajoutez la roquette et les tomates. Laissez cuire un peu à feu très très doux (et en surveillant et mélangeant, sinon ça va coller), jusqu'à ce que la roquette ramollisse. Ajoutez un peu de crème fraîche et le parmesan râpé. Salez, poivrez, et voualà !


Posté par _AnaNouille_ à 10:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 avril 2010

La revanche du poireau masqué - Chicons au gratin revisités

On dirait que le printemps est arrivé. La neige a fini par fondre, les températures ont grimpé, les terrasses des cafés grouillent de bobos habillés de vestes en cuire et lunettes de soleil, l'Homme de la maison a fait le grand ménage sur la terrasse et planifie d'ambitieux projets pour le jardin, etc. On y croirait presque. Oui, mais non. Ce ne serait pas la première fois qu'il recommencerait à neiger en plein mois d'avril. Donc pour moi, tant qu'on est pas en plein mois d'août je ne rangerai pas la veste d'hiver. Et d'ailleurs, en prévision du fourbe retour de l'hiver j'ai préparé une recette qui tient chaud au corps : des chicons au gratin (ou endives au jambon pour nos voisins les français - d'ailleurs si un suisse nous lit qu'il n'hésite pas à nous laisser un message pour dire comment on dit cela en suisse). Sauf que je n'avais ni chicons ni jambon. Mais j'avais des poireaux et du saumon fumé.

(Poireaux au saumon Avant d'être recouverts. Sinon on voit rien du tout évidemment..)

Pour deux :

  • Quatre blancs de poireaux
  • Deux grosses tranches de saumon fumé (ou 4 petites)
  • Une grosse càs de maïzena
  • 250 ml de lait de soja
  • Un peu de parmesan frais râpé
  • Sel, poivre, noix de muscade

Préchauffez le four à 180°C. Cuisez à la vapeur vos blancs de poireaux pendant une dizaine de minutes. Pendant ce temps, chauffez 200 ml de lait. Mélangez les 50 ml restants avec la maïzena ajoutez la préparation dès que le lait est chaud. Mélangez jusqu'à obtention d'une fausse béchamel super light. Ajoutez le parmesan râpé (et voilà, elle est tout de suite moins light). Ajoutez un peu de sel, poivre et de noix de muscade. Egouttez les poireaux et laissez refroidir un peu avant de les enrouler de saumon fumé. Ensuite, dans un plat allant au four tapissez le fond avec un peu de fausse béchamel. Posez dessus les blancs de poireaux enroulés dans le saumon et recouvrez le tout du reste de la béchamel. Enfournez le tout pendant une trentaine de minutes, le temps que ça dore et c'est prêt.   

Posté par _AnaNouille_ à 23:13 - Commentaires [7] - Permalien [#]

16 février 2010

Z'avez pas vu Mirza? ou Dim Sum faits maison

Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois, sans le savoir, vous avez mangé du chien ou du chat dans votre vie?
Comme moi, vous avez sûrement dans votre famille ou entourage proche (en général quelqu'un de vieux, etcon) une personne qui à la question "on irait pas manger chinois?" vous répond du tac au tac "Nan, pas de ça pour moi, j'ai pas envie de manger du chien". Vous vous dites que c'est un imbécile et que franchement, qui peut bien croire qu'au resto chinois on nous fait manger du chien?
Vous allez donc manger chinois sans aucune crainte ni arrière pensée. Seulement voilà. Vous commandez des dim sum en entrée. Et là, lorsque vous enfournez le premier vous vous demandez quand même ce qu'il peut bien y avoir dedans...
Ne vous posez plus de questions : faites vous-même vos dim sum et vous saurez exactement ce que vous avez mis dedans. Et libre à vous d'y ajouter un bon cuissot de ce chien qui vous regarde avec ses yeux de merlan lorsque vous cuisinez.... Mouah ha ha!

DimSum01

 

DimSum02

Pour plein de dim sums :

La pâte: Ne vous embêtez pas à la faire vous-même! Dans tous les bons supermarchés chinois on peut trouver de la pâte pré-coupée et congelée. Il y a des wonton (les un peu jaunes) et de la pâte déjà coupée en feuilles blanches (qui devient transparentes après cuisson). Toutes deux garanties sans-chien.

La farce:

Au Porc-Boeuf - avec les wonton: 

  • 250 gr de porc haché
  • 250 gr de boeuf haché
  • 100 gr de châtaignes d'eau (se trouvent en conserve dans les supermarchés chinois)
  • 1 oignon
  • 20 g de gingembre
  • 2 càs saké
  • 2 càs sauce soja
  • 2 càs de fécule de maïs
  • 1 càs huile de sésame
  • un blanc d'oeuf
  • un peu de sel

 

Couper grossièrement et hacher les deux tiers des châtaignes d'eau avec l'oignon et le gingembre. Pour le reste des châtaignes, les couper en petits morceaux (ça donnera un peu de croquant au dim sum). Mélangez les hachés avec tout le reste. Voilà, votre farce est prête. Il n'y a plus qu'à faire des boulettes et farcir les feuilles wonton à la manière d'un joli petit panier. Cuire vapeur les paniers pendant 25 minutes.

Raviolis aux crevettes (Hakao) - avec les feuilles blanches

  • 250 gr de crevettes décortiquées
  • 50 gr de bambou émincé
  • 30 gr de châtaignes d'eau
  • 2 càs de saké
  • 1 càs de sauce soja
  • 1 càs de farine de maïs
  • 1 càs de sauce d'huitre
  • 1 càc de sucre
  • un peu de sel

Couper grossièrement et hacher les deux tiers des châtaignes d'eau ainsi que la moitié des crevettes. Pour le reste des châtaignes et des crevettes, les couper en petits morceaux. Mélanger tout. La farce est prête. Maintenant la partie artistique: il s'agit de façonner les feuilles blanches en petits croissants avec des plis. Bonne chance. Cuire vapeur les petits croissants pendant 25 minutes.

(La recette est tirée du superbe Mon Cours de Cuisine - Les basiques vapeur)

Posté par _AnaNouille_ à 20:43 - Une bouchée d'exotisme - Commentaires [6] - Permalien [#]

03 février 2010

Bento - brocoli aux lardons

Aujourd'hui, sans détours, voici un bento d'hiver avec du brocoli déguisé. A la maison, le brocoli est souvent le petit dernier du frigo. Je me demande toujours dans quel plat je vais bien pouvoir le planquer pour qu'il ne fasse pas chou blanc (ahah) auprès de l'homme de la maison.
Ici j'ai essayé une astuce qui consiste à mélanger le brocoli avec justement la star du frigo : les lardons. Ca n'a pas marché génial avec lui, mais moi j'ai trouvé ça très bon. En plus c'est tout simple :

  • 1 brocoli
  • 1 oignon
  • 60 g de lardons salés
  • 1 càc de fond de veau
  • sel & poivre

Cuisez le brocoli à la vapeur. Pendant ce temps, émincez l'oignon et faites revenir les lardons dans une poêle. Une fois bien dorés, égouttez les lardons et jetez les oignons dans la poêle. Quand ils commencent à devenir transparents saupoudrez du fond de veau. Enfin ajoutez le brocoli qui doit être cuit entre temps et les lardons. Mélangez bien, salez & poivrez et servez chaud!


Posté par _AnaNouille_ à 11:39 - Bento style - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2010

Carrot Cupcakes ou le massacre de l'après Noël

Réalisez ces cupcakes et vous assisterez à un véritable massacre! Merci père noël de m'avoir apporté le fabuleux livre sur les Cupcakes (mes petits gâteaux de fées). Mon premier test est une réussite totale. Ils sont moelleux, légèrement humides, délicieusement parfumés et le glaçage citron + St-Moret les rend exquis. Mmmmh, j'en veux encore!

carrot_cupcake
A l'heure actuelle, ce cupcake est en route vers Aquiris.

Pour 12 cupcakes
(comme je n'avais pas tous les ingrédients, j'ai légèrement modifié la recette)

  • 170 gr de carottes (crues)
  • 120 gr de beurre mou
  • 120 gr de cassonade brune fine (je l'ai affinée au mortier)
  • 2 gros oeufs
  • Le zeste finement râpé d'une demi orange
  • 1 càs de jus de citron
  • 1 càc de cannelle moulue
  • 1 pincée de muscade
  • 1 càc de gingembre frais râpé
  • 1 pincée de sel
  • 100 gr de farine fermentante
  • 1 càc de levure chimique
  • 50 gr d'amandes en poudre
  • 50 gr de noix de pécan hachées

Pour le Glaçage

  • 300gr de St-Moret
  • 60 gr de sucre glace
  • Le zeste finement râpé d'un citron
  • Le jus d'un citron
  • Décoration en sucre

Préchauffez le four à 180°C, et placez les caissettes dans votre moule à cupcakes.

 

Râpez les carottes et ôtez-en le jus avec du papier absorbant.

 

Mélangez la cassonade et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit onctueux.
Ajoutez-y le reste des ingrédients et mélangez.

 

Répartissez le mélange dans les moules (au 3/4) et enfournez pendant 15 min.

 

Préparez le glaçage en commençant par battre le St-Moret au fouet de façon à le lisser. Ajoutez le sucre, ensuite le zeste et le jus de citron. Réservez au frigo pour que le glaçage se raffermisse.

 

Un fois sorti du four, faites refroidir les gâteaux sur une grille.

 

Nappez-les de glaçage dès qu'ils sont bien froids. Et décorez!
Réservez vos gâteaux dans un endroit frais.

Posté par _Auriaulait à 12:10 - Les ptites douceurs - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 janvier 2010

Poulet aux olives et tomates cerise ou une trève après noël et nouvel an

La période des fêtes c'est la famille, les amis, les amours, la santé, la bonne année, mais c'est aussi et surtout une série de jours pendant lesquels on a l'impression de digérer 24h/24h. A peine après avoir fini de digérer la dinde on doit faire face à une armada de petits fours, foies gras et autres amuse gueules qui n'amusent plus personne au bout d'un moment. Si la nuit vous rêvez que vous vous faites poursuivre par un canard qui veut récupérer son foie gras (ou qui veut manger le votre), il est temps de faire une pause. Voici un plat tout light qui se digère en moins de temps qu'il ne faut pour dire "non merci, plus de bûche de noël". 


Pour 4 :

  • 4 blancs de poulet
  • 400 gr de tomates cerise
  • 100 gr d'olives noires dénoyautées
  • 2 gousses d'ail
  • 2-3 brins de basilic
  • un peu d'huile d'olive
  • jus d'1 citron
  • un peu de tabasco

C'est ultra simple. Mélangez l'huile d'olive, le thym, le citron, l'ail écrasé et le tabasco. Faites tremper les blancs de poulet (éventuellement coupés en morceaux plus petits mais pas trop petits) pendant une bonne heure. Préchauffez le four à 180°C. Quand c'est assez chaud, enfournez le poulet avec les tomates cerise entières. Il doit y rester un bon 40 minutes. Toutes les 10 minutes tournez les morceaux de poulet. A 10 minutes de la fin, ajoutez les olives. Bon appétit et bonne année 2010!

Posté par _AnaNouille_ à 17:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 décembre 2009

Le Super Marché de ta Mère Noël à Poêle!

La cuisine à poêle fait son coming out et ose quitter ses fourneaux pour vous proposer un happening où vous pourrez déguster nos créations!

Nous tiendrons notre stand à poêle (si, si) en compagnie d'une treizaine de créateurs et artistes en tout genre, ce sera l'occasion pour vous de venir boire un bon vin chaud en grignotant quelques biscuits de Nowel, et surtout de trouver d'ultimes idées cadeaux quelques jours avant le jour-J...


Rejoignez-nous le
DIMANCHE 20 DÉCEMBRE
ENTRE 12H00 ET 20H00
AU 121, RUE DE FLANDRE
1000 BRUXELLES

Toutes les informations sur les créateurs présents sur le site du Super Marché de ta Mère Noël:
http://vivetamere.canalblog.com/


Et découvrez la double face créative de notre commère Auriaulait dite Lafayotte sur:
http://lafayotte.canalblog.com/


VENEZ NOMBREUX!
A DIMANCHE!


Céliail, Ananouille et Auriaulait

     

Posté par Celiail à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Crème brûlée aux oignons fondus

Toujours armée de mon chalumeau, j'ai tenté une nouvelle recette de crème brûlée salée, et comme l'homme est un fondu d'oignons fondus, c'est vers cet ingrédient que s'est porté mon choix... Succès garanti!


Ingrédients (pour 2 entrées en amoureux):

  • 2 gros oignons
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1/2 dl de lait
  • 1/2 dl de crème fraîche
  • quelques baies de genévrier
  • quelques clous de girofle
  • 4 càs de parmesan en poudre
  • 2 càc de cassonade

Préparation:

Faites blondir les oignons découpés en cubes à feu doux avec un peu de beurre et une càc de cassonade, et ajoutez les baies et les clous. Dans le mixer, mixez le jaune d'oeuf, le lait et la crème ainsi qu'un peu de sel et de poivre. Retirez les oignons du feu une fois qu'ils sont translucides. Otez les baies et les clous et versez 2/3 de la préparation dans le mixer, avec 2 càs de parmesan. Remplissez les 2 ramequins dans lesquels vous aurez réparti préalablement le tiers d'oignons restant. Cuisez une vingtaine de minutes à 130°C. Laissez tiédir, au moment de servir parsemez le reste de parmesan et de cassonade par dessus, et brûlez le tout joyeusement avec votre chalumeau! Servez avec un peu de salade et de pain.

Posté par Celiail à 23:10 - A l'heure de l'apéro - Commentaires [0] - Permalien [#]