La cuisine à poêle

pour les grosses, les minces, les pauvres et les moins pauvres, pour les douées, les pas douées, les brunes, les blondes, les belles, les moches, pour toi, pour moi, pour nous, et pour Vous!

17 mars 2008

Délice de poulet à la cOcOcInNeLLe

Aujourd'hui, j'ai relevé le défi de réussir le poulet cOcOcInNeLLe (entendez lait de coco et citronnelle), et de le réussir mieux que le premier asiatique venu! Autant dire que c'était pas gagné d'avance! D'une part, parce que moi et les chinoiseries, on n'a pas toujours été copains... Et d'autre part parce que l'Homme, vous l'aurez peut-être déjà compris, à un palais des plus délicat et intransigeant en matière de ses mets préférés dont celui-ci fait partie. Mais que m'importent les risques!

Après avoir découvert que le Nuoc Mam était une base indispensable en cuisine asiatique (là tout le monde pense ben oué - je vous avais dit que c'était pas mon truc les chinoiseries), et hésité à l'acheter quand j'ai découvert que ce n'est autre qu'une sauce à base d'anchois, je me suis lancée dans la préparation de ce qui s'est avéré devenir un véritable DÉLICE de poulet à la cOcOcInNeLLe!

cococinelbis

Ce qu'il vous faut (pour 2 personnes):

  • 350 g de filet de poulet
  • 2 à 3 dl de lait de coco
  • un citron vert
  • 3 petites échalotes
  • 2 gousses d'ail
  • 1 petit piment vert et un petit piment rouge
  • 2 bâtons de citronnelle
  • 2 càs de Nuoc Mam (ou fish sauce)
  • 2 càs d'huile d'arachide (ou de tournesol)
  • 1 càs de sucre brun
  • quelques brins de coriandre
  • sel, poivre (5 baies de préférence)
  • du riz pour accompagner...

Et pour le préparer?

Rien de plus facile! Il suffit tout simplement de commencer par tout mélanger dans un bol: coupez le poulet en dés, pressez le jus du citron vert, ciselez les échalotes, écrasez l'ail, débitez les piments en fines lamelles après les avoir épépinés (aïe ça brûle les yeux si on les frotte),  coupez l'un des bâtons de citronnelle en 4 et écrasez les morceaux du plat de votre couteau et l'autre en très fines rondelles, versez enfin le nuoc mam, l'huile d'arachide, le sucre brun et ajoutez une bonne poignée de coriandre, vous pouvez déjà verser 5 cl de lait de coco. 3 pincées de sel, 3 tours de moulin.

Zou, mélangez bien le tout et réservez sous un essuie à température ambiante pendant au moins une heure (heure pendant laquelle vous vous efforcerez de faire partir en vain les petites molécules de piment accrochées à vos empreintes digitales) - faut que ça marine!

Après l'apéro épicé, faites chauffer une poêle anti-adhésive et avant d'y verser la préparation repêchez les 4 gros morceaux de citronnelle. Lorsque le jus de cuisson a bien réduit et que le poulet commence à se colorer, diminuez un peu le feu et versez ce qu'il reste de lait de coco. N'oubliez pas de préparer le riz pendant ce temps.

Laissez mijoter (sans bouillir) un petit 1/4 d'heure et voilà, dressez avec le riz et quelques brins de coriandre fraîche. Mmmmmh...

Posté par Celiail à 22:52 - Une bouchée d'exotisme - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    super rigolote cette recette, et très tentante!

    Posté par carochococo, 18 mars 2008 à 09:37
  • mmmmuuum!!!!

    Yep yop!
    c'est décidé, j'ai choisi cette recette pour un atelier cuisine, ca va être fin bon!
    biz et merci pour la p'tite idée!!

    Posté par Alex, 27 mars 2008 à 09:58

Poster un commentaire